A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Au Canada, il n’y a rien comme le pétrole

21 février 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Si vous achetez des actions canadiennes, méfiez-vous des telcos et des gazières, et faites confiance au pétrole. C’est la recommandation de David Graham, vice-président, actions canadiennes pour Gestion globale d’actifs CIBC et gestionnaire du Fonds à revenu mensuel CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Dans la situation actuelle, les actions sont toujours intéressantes à condition de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. On ne sait jamais quelle nouvelle pourrait tomber demain et faire mal à certains secteurs de l’économie », reconnaît David Graham.

Pourquoi se méfier des les telcos? Tout va se jouer lors des décisions du CRTC concernant l’ouverture aux actionnaires étrangers du capital des entreprises de télécommunications canadiennes. « Cela pourrait être négatif pour les opérateurs nationaux. C’est pourquoi nous avons retiré des fonds de BCE pour les placer dans MTS (opérateur régional du Manitoba), qui offre le même rendement de 5,2 % mais serait l’un des premiers à en profiter si les étrangers étaient autorisés à acheter des petits opérateurs canadiens. »

Quant aux gazières, elles montrent une faiblesse qui risque de s’accentuer à mesure que l’hiver 2012 se montre clément. « On va terminer la saison avec un important stock d’invendus, ce qui va réduire encore plus le prix des gazières et autres titres afférents à cette industrie. Pendant ce temps, le pétrole a augmenté autour de 100 $ mais les pétrolières n’ont pas encore reflété cette hausse dans leurs prix. C’est le temps d’investir dans ces entreprises. »

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000