A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Investir à tête reposée

5 juin 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Rien de tel qu’une récession pour développer une vision d’investisseur à long terme; c’est ce que l’expérience a appris à David Graham, vice-président, actions canadiennes pour Gestion globale d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Les clients sont conscients des risques du marché boursier, mais beaucoup ont quand même été traumatisés par le déclin de 2008 et 2009, et ça les a rendus plus méfiants. Dans l’ensemble, je trouve les clients plus réalistes aujourd’hui qu’avant la crise », observe David Graham.

« Je continue à leur dire de se méfier de leurs émotions, et de regarder les données plutôt que de se fier aux nouvelles du jour. Cela leur permet de se faire son idée eux-mêmes plutôt que d’écouter les interprétations des autres. »

Avant d’acheter un titre, David Graham suit toujours la même méthode : « je prends en note ses qualités et ses défauts, mon hypothèse d’évolution, mes motivations à l’acheter. Même chose pour les fonds : observez leur historique, leur volatilité au fil du temps. Il s’agit d’évaluer le risque et d’ajuster votre niveau de confort. »

« C’est une bonne chose d’avoir connu plusieurs cycles positifs et négatifs sur les marchés boursiers. Cela permet de reconnaître les éléments crédibles lorsque les entreprises vous exposent leur situation », constate David Graham.

« J’ai vu beaucoup de gens revenir d’un lunch avec les dirigeants d’une entreprise et acheter leur titre aussitôt. Mais il vaut mieux prendre une journée pour réfléchir froidement aux avantages et inconvénients, et à la véritable situation de l’entreprise. Et surtout, il faut penser à long terme, soit de 3 à 5 ans. Ainsi, on voit venir les succès et les problèmes avant que les autres ne s’en rendent compte. »

Loading comments, please wait.