A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – L’art de miser sur la valeur

13 novembre 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’investissement axé sur la valeur n’est pas qu’une stratégie; c’est un art subtil, que nous présente Suzann Pennington, chef des actions canadiennes chez CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« J’ai grandi avec Benjamin Graham », dit-elle en référence à l’économiste qualifié de père de l’investissement axé sur la valeur. « J’achète tout simplement les titres qui sont évalués sous la valeur de l’entreprise qu’ils représentent. »

Mais ce n’est pas tout de miser sur la hausse future d’un titre; il faut aussi prévoir son potentiel de chute, rappelle l’experte.

« Je calcule mes cibles de chute en même temps que mes cibles de hausse. Cela ne veut pas dire que j’ignore les titres qui ont un fort potentiel de chute, mais je vise ceux dont le potentiel de hausse est plus important. Également, je compose mon portefeuille avec des titres dont le potentiel de chute n’est pas lié à des déclencheurs identiques. C’est une des clés de ma diversification. »

Les déclencheurs en question peuvent être de tout accabit. Suzann Pennington prend l’exemple d’une minière spécialisée dans le platine et le palladium. « Il faut savoir que le palladium est directement lié à la production des manufacturiers automobiles; c’est le genre de risque qu’iul faut prendre en compte dans l’évaluation d’une entreprise. »

L’exemple n’est pas pris au hasard, puisque les minières pèsent particulièrement lourd dans le marché canadien. « Malgré leur volatilité à court terme, les matières premières offrent une excellente occasion de croissance à long terme », dit Suzann Pennington.

Le truc est de savoir diversifier les titres, dit-elle avant d’exposer sa « technique du panier ».

« Je compose des paniers de titres émergents dans l’extraction, l’or ou le pétrole; ces entreprises sont souvent sous-évaluées car leur activité est monopolisée par une seule matière première ou région géographique, mais si je les achète en groupe en diversifiant les activités et les régions, je peux bâtir mon entreprise idéale. »

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques