A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Les banques et les télécoms, des refuges qui rapportent

18 octobre 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Quand la prudence est de mise, rien ne vaut les titres à dividendes des banques et des télécoms, pense David Graham, vice-président, actions pour Gestion globale d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

La croissance mondiale est autour de 3 % mais on ne sait pas comment elle va évoluer, étant donnés l’instabilité européenne, l’atterrissage économique chinois et la falaise fiscale américaine, constate David Graham.

« Dans ce contexte, ce n’est pas le moment de prendre des risques. Mieux vaut rester prudent et neutre avec des titres prévisibles quelle que soit l’évolution de l’économie », dit-il.

Dans son portefeuille, deux surpoids importants : les banques (32 % au lieu de 20 % dans l’indice) et les télécoms (13 % au lieu de 5 % dans l’indice).

« Ces deux groupes d’entreprise offrent des dividendes dans les 4 à 5 %, et promettent une croissance annuelle des bénéfices d’environ 5 %. Les banques ont un faible ratio cours-bénéfice, à 9 ou 10, mais c’est parce que les investisseurs s’inquiètent de leur exposition à l’Europe et au marché immobilier canadien. Pour ma part, je ne suis pas inquiet », affirme David Graham.

« Du côté des télécoms, je m’attends aussi à une croissance des bénéfices et puisque ces entreprises n’ont pas vraiment de grosses dépenses en capital à prévoir, elles ont assez de liquidités pour continuer à verser de bons dividendes. »

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000