A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Réduire le risque dans les obligations de pacotille

10 janvier 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les obligations à haut risque (junk bonds) donnent accès à des types d’entreprises qu’on ne trouverait pas ailleurs, avance John Braive, vice-président du conseil de Gestion globale d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« De nombreuses entreprises non financières sont accessibles dans ce marché. Elles présentent un risque plus élevé mais si vous faites vos devoirs, vous pouvez réduire celui-ci et obtenir un rendement additionnel par rapport aux autres obligations de sociétés ou de gouvernements », explique l’expert.

Le risque en question est sans appel. C’est celui du défaut de paiement, correspondant à la pire cote : D.

« La proportion de défauts a grimpé jusqu’à 14 % en 2008. Aujourd’hui elle est autour de 3,5 %. C’est cela qui force ces entreprises à payer plus cher pour emprunter de l’argent. Mais rappellez-vous qu’en cas de défaut, vous avez droit aux actifs de l’entreprise et vous pouvez récupérer 50 ou 60 % de la valeur de votre titre. »

Pour sa part, John Braive a connu peu de défauts car il évite les échecs annoncés. « Certaines entreprises sont très endettées et il est difficile de les imaginer sortir de cette situation. Ou bien elles opèrent dans une industrie qui n’a aucun avenir. C’est le cas de Yellow Media, par exemple. Tout ce qui est lié à l’impression de papier est très suspect pour moi. Je m’éloigne des journaux, des imprimeurs, et des entreprises de médias qui dépendent des magazines imprimés. »

« Il faut bien comprendre l’industrie quand vous analysez un crédit. C’est la première chose que nous analysons, puis nous regardons l’entreprise, son bilan et son écart avec d’autres. Nous lui donnons alors la couleur verte, jaune ou rouge, pour nous aider à décider. Ça demande beaucoup de recherches. »

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000