A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Apprivoisez l’instabilité

25 septembre 2012 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Difficile de casser le réflexe obligataire chez les investisseurs, qui ont souvent des préjugés sur l’instabilité des actions, observe Barry Morrison, gestionnaire de portefeuille chez Morrison Williams, à Toronto.

« Dans la situation économique actuelle, ce sont les actions à dividende qui offrent la meilleure performance. Même si elles sont par nature plus instables que les obligations, elles sont plus pertinentes pour un investisseur qui prépare sa retraite. »

Beaucoup de gens préfèrent encore la sécurité des obligations, mais c’est parce qu’ils ont mal compris la signification de l’instabilité.

« Quand Morningstar classe un fonds, ils observent la performance sur trois ou quatre ans alors qu’il serait plus juste de l’observer sur dix ans. L’instabilité à court terme ne me dérange pas. Si vous gérez votre portefeuille en vous souciant des changements sur un an, vous perdez votre potentiel de revenus additionnels », estime Barry Morrison.

« Il est dangereux de s’inquiéter des mouvements du marché sur un an, surtout dans la planification de retraite. Pourquoi se soucier de l’année prochaine quand on vise une retraire dans 15 ou 20 ans? Vous risquez de perdre des revenus, et c’est ça le vrai risque, bien plus que l’instabilité des actions. »

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques