A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Le rêve américain passe par les actions étrangères

7 mars 2013

  • envoyer
  • imprimer


Non seulement les actions sont le meilleur investissement du moment, mais elles sont d’autant plus prometteuses si vous les achetez hors du continent, affirme David Winters, PDG de Wintergreen Advisers à Milwaukee dans le Wisconsin.

« Le marché souffre de trois préjugés en ce moment. Le premier est que les actions sont mortes; certains gestionnaires des portefeuilles d’obligations n’hésitent pas à dire que les actions ne reviendront jamais. Pourtant, les gens les plus riches du monde possèdent des entreprises en tout ou partie. »

David Winters cite l’exemple québécois de la famille Desmarais, qui a commencé par opérer des autobus pour se retrouver à la tête d’un empire quelques décennies plus tard. « Leur réussite est passée par la possession d’actions », rappelle l’expert.

« Deuxièmement, les gens ont eu de si mauvaises expérience avec les actions qu’ils n’y croient plus dorénavant. On ressent une ambiance pessimiste, dans les médias notamment. Pourtant, nous vivons un véritable Boxing Day sur les marchés financiers, avec de nombreuses occasions à saisir. Avec les obligations, vous obtiendrez très peu d’intérêts, tandis que les actions promettent de hauts rendements si vous savez les choisir. En outre les obligations vivent sous la menace de la hausse des taux d’intérêt, et du recul du pouvoir d’achat. »

Troisième préjugé : les gens ne croient plus aux investissements internationaux.

« L’avenir du monde est en dehors de l’Amérique du Nord et de l’Europe, laisse tomber David Winters. Si vous ne participez pas aux entreprises du reste du monde, vous êtes en train de manquer le bateau. Des milliards de gens dans le monde ont accès à la télévision ou à Internet; ils voient notre mode de vie, et ils veulent la même chose que nous. Les investisseurs intelligents devraient capitaliser sur ce potentiel de croissance et s’éloigner des obligations, particulièrement à long terme. »

Loading comments, please wait.