A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Une année de transition pour le Canada

21 février 2013

  • envoyer
  • imprimer


Pas de grands espoirs pour l’économie canadienne en 2013, qui sera surtout une année de transition, estime Benjamin Tal, économiste en chef adjoint de CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Je suis optimiste pour la croissance en 2014 et au-delà, mais il faudra traverser une longue transition pour y parvenir », explique-t-il.

Les consommateurs canadiens se montreront peu voraces cette année, endettés comme ils le sont, avec un marché immobilier en ralentissement. Les exportations reprendront un peu de souffle avec la reprise de l’économie mondiale. Mais au bout du compte, aucune force majeure ne s’imposera pour soutenir une croissance marquée, juge Benjamin Tal.

« Je crois même que nous allons sous-performer par rapport aux États-Unis, car ils sont en reprise alors que nous sommes arrivés à maturité dans notre cycle économique. Le marché des matières premières va rester stable, ce qui sera sain pour les activités dans l’Ouest, mais il n’accélérera pas », poursuit l’expert.

« Du côté des marchés financiers, ils offrent un présage de l’économie à venir, et c’est pourquoi ils devraient bouger dans la seconde moitié de l’année en prévision de la croissance de 2014. Les taux d’intérêt ont peu de chance de monter, alors la voie sera libre pour voir les actions prendre de la valeur. Elles devraient être influencées par des signes positifs en provenance de la Chine, des États-Unis… et même de l’Europe. »

Loading comments, please wait.