A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Bons baisers de Russie

9 avril 2013

  • envoyer
  • imprimer


La Russie est de plus en plus attrayante pour les investisseurs, et en particulier les Russes, qui consomment de plus en plus, explique Stephen Burrows, directeur de l’investissement dans l’équipe des marchés émergents chez Pictet, en Suisse.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Le premier attrait de la Russie, c’est son évaluation boursière. C’est le seul marché émergent avec un ratio cours-valeur inférieur à 1. Ensuite, les entreprises russes ont commencé à augmenter leurs dividendes, qui sont 3,7 % supérieurs à la moyenne des pays émergents; certaines payent même plus de 6 % de dividendes. Troisièmement, il y a eu des réformes encourageantes, comme la réduction à 2 jours des délais de règlement, et la création d’un système de dépôt central pour attirer plus d’investisseurs. »

Mais selon l’expert, c’est surtout les consommateurs qu’il faut suivre. Ils forment la plus grande population d’Europe, et dépensent plus que tout le monde à l’exception des Allemands.

« C’est l’occasion d’investir dans des titres liés à la vente au détail et aux banques. On parle souvent de l’énergie et du pétrole russes qui représentent la moitié des revenus du gouvernement, mais ils sont aussi une façon de miser sur la consommation », explique Stephen Burrows.

« Enfin, les infrastructures sont un investissement intéressant; la plupart des gens misent sur l’Asie, mais la Russie a elle aussi de nombreux projets. »

Loading comments, please wait.