A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – C’est le temps d’aller au Mexique

7 novembre 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le Mexique est la nouvelle destination chanceuse des placements obligataires, selon Patrick Bradley, spécialiste de produit dans l’équipe de revenus fixes mondiaux chez Brandywine, à Philadelphie.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« La volatilité des marchés n’a fait que s’amplifier dernièrement, surtout depuis que la Fed a annoncé son intention de réduire ses achats d’obligations et de titres hypothécaires », observe Patrick Bradley.

Selon l’expert, ces déclarations de la Fed ont provoqué un « tumulte » sur les marchés mondiaux.

« En affichant une croissance du PIB de 2,5 % au second trimestre, les États-Unis ont provoqué des craintes chez les investisseurs des marchés émergents, qui servaient de refuge aux capitaux depuis le début de l’année », explique Patrick Bradley.

La vente massive qui a suivi a permis d’identifier des marchés « attrayants », selon l’expert. Au premier rang, on trouve le Mexique.

« Nous avons augmenté notre participation ainsi que la longévité de nos titres obligataires au Mexique, révèle-t-il. Les réformes proposées par leur nouveau président (Enrique Peña Nieto) et leur exposition privilégiée à la reprise américaine font de leur pays un excellent endroit où investir des capitaux. À condition de choisir les bons titres, bien sûr. »

Loading comments, please wait.