A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – En attendant la hausse des taux (EN FRANÇAIS)

4 mars 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Bien que timide, la situation économique demeure stable au Canada. Mais il faut s’attendre à des remous si les taux d’intérêt bougent trop vite, prévient Pablo Martinez, gestionnaire de protefeuille chez Gestion d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Depuis plusieurs trimestres, la croissance des ventes au détail a ralenti, de même que celle du marché immobilier. On peut donc dire qu’il y a un essoufflement », dit l’expert.

L’immobilier joue un rôle important dans le PIB canadien, mais les ventes de maisons existantes n’ont augmenté que de 0,4% sur l’année. En outre, plusieurs parlent d’une sur-évaluation du marché. Mais il faut relativiser la gravité de la situation, pense Pablo Martinez.

« Il faut regarder aussi le coût du maintien d’une maison, et le coût des intérêts. En ce moment, les taux sont bas et les consommateurs peuvent donc se permettre de maintenir un endettement élevé. Le danger, c’est que les taux bougent trop vite. Toute hausse soudaine va immédiatement étouffer la reprise », poursuit l’expert.

Même chose pour les valeurs mobilières : comment les marchés vont-ils réagir à des taux plus élevés? « Ce sera une surprise. L’important, c’est de continuer à diversifier son portefeuille, tant au sein des actions que des obligations, pour se protéger contre les tournures inattendues. »

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques