A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – La pêche aux dividendes canadiens s’annonce bonne

8 septembre 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le marché canadien offre encore de belles occasions aux investisseurs qui veulent remplacer leurs titres à revenu fixe par des actions à dividendes, indique Stephen Carlin, gestionnaire de portefeuille senior à Gestion d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Dans cette perspective, les secteurs stratégiques sont les compagnies d’assurance vie, les banques, les Fonds de placement immobilier (FPI), les pipelines, les services d’utilité publique, les opérateurs de télécommunications, et certains biens de consommation courante », énumère Stephen Carlin.

La principale raison de leur attrait, c’est leurs perspectives de croissance, notamment sur le plan des dividendes, dit l’expert.

« Ce n’est pas seulement le montant des dividendes qui importe, mais aussi leur potentiel de durabilité, et même de croissance. Les entreprises les plus attrayantes à ce titre sont celles qui ont les plus bas ratios de distribution, c’est-à-dire leurs dividendes exprimés en pourcentage de leurs bénéfices ou de leurs liquidités. Plus le ratio est bas, plus il y a de chances que les dividendes augmentent au fil du temps », dit Stephen Carlin.

L’expert s’attarde sur le cas des compagnies d’assurance vie, qui ont selon lui de bonnes perspectives de croissance à l’étranger, particulièrement en Asie et aux États-Unis. Ces entreprises incluent des activités de gestion de patrimoine qui s’annoncent prometteuses à mesure que la population vieillit et recherche des solutions d’investissement et d’épargne. On peut d’ailleurs dire la même chose de certaines banques, ajoute Stephen Carlin.

« Plusieurs titres de ces secteurs sont actuellement boudés par les investisseurs, et cela les rend encore plus attrayants. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.