A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – L’an 1 des jeux vidéo

9 septembre 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après quelques turbulences, l’industrie des jeux vidéos a le vent en poupe et semble avoir retrouvé la voie de la profitabilité, indique Michael Orndorff, vice-président chez American Century Investments à Kansas City (Missouri).

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Nous traversons une période intéressante pour l’industrie, car de nouvelles consoles de jeu arrivent sur le marché, pour la première fois depuis 7 ou 8 ans », rappelle M. Orndorff.

L’expert souligne que les éditeurs de jeu vidéo ont généralement besoin de deux à trois ans pour exploiter pleinement toutes les capacités d’une nouvelle génération de consoles. Or, nous sommes à l’an 1.

« On s’attend à voir les revenus croître dans les années 2 et 3 du cycle. Cela donne le vent en poupe à Electronic Arts et autres entreprises du secteur », dit-il.

Outre ce point de vue cyclique, le marché présente certains moteurs de croissance intéressants, pense Michael Orndorff.

« Les téléchargements de jeux, par exemple, sont possibles depuis longtemps mais l’adoption va réellement augmenter, car les gens ont maintenant des consoles à forte capacité de stockage et des connexions Internet plus rapides. Or pour un éditeur de jeu vidéo, un jeu vendu par téléchargement donne 80% de marge, contre 50% s’il le vend sur support physique dans une grande surface », explique l’expert.

« L’autre moteur de croissance, c’est le modèle d’affaires des éditeurs sur les plateformes mobiles. Auparavant, ils offraient des jeux à prix réduits ; maintenant, ils les donnent gratuitement et tirent leurs revenus des fonctionnalités additionnelles. Ce modèle a beaucoup aidé la distribution et ouvre la voie à une profitabilité accrue à terme. »

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques