A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Le huard bientôt de retour à 80 cents?

24 février 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Nul ne peut prévoir l’évolution des devises, mais il est possible d’en identifier les principaux facteurs, observe Benjamin Tal, économiste en chef adjoint de Marchés mondiaux CIBC.

Cliquez ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Le premier, c’est le prix de l’énergie. Le pétrole s’est stabilisé, et il est possible d’espérer un regain au deuxième semestre 2015, ce qui serait positif pour le dollar canadien », dit Benjamin Tal.

« Le second facteur, c’est la relation entre les taux d’intérêt canadiens et américains. Si nous les réduisons pendant qu’ils les augmentent, c’est mauvais pour notre devise. »

Le huard se trouve donc coincé entre deux forces en opposition, conclut l’économiste. Il s’aventure néanmoins à prédire quelques chiffres pour 2015 :

« Je pense que le dollar canadien va encore perdre 1 ou 2 cents, stagner à 77 ou 78 pendant six mois, puis remonter entre 80 et 83 cents américains. Mais ceci n’est rien de plus qu’un pari », dit Benjamin Tal.

Selon lui, c’est le bon moment de posséder des actifs aux États-Unis; ceux qui ont acheté des titres américains profitent de la faiblesse du huard. Quant aux autres devises, il faudra garder un œil sur la livre sterling.

« Le déclin de l’euro est presque terminé, et il est difficile d’imaginer une reprise au moment où la Banque centrale européenne abaisse ses taux et se lance dans l’apaisement quantitatif. Alors le dollar canadien va rester stable face à l’euro », explique Benjamin Tal.

« On ne peut pas en dire autant de la livre sterling; elle risque de croître par rapport au huard, car la Banque d’Angleterre va sûrement hausser ses taux d’intérêt. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques