A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Le marché chinois se joue un titre à la fois

23 février 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Chine_Asie_bourse_ermegent_dragon_425Notoirement volatile, le marché chinois se prête peu aux stratégies d’investissement sectorielles. Mieux vaut considérer les entreprises une à une, afin de saisir les aubaines en période baissière, dit Kenrick Leung, directeur des placements à Amundi Hong Kong.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« En période de volatilité, soit vous devenez une victime en vendant bas et en achetant haut, ou bien vous optez pour la discipline en identifiant les entreprises qui ont des objectifs à long terme, des avantages concurrentiels, et un flux solide de liquidités », dit Kenrick Leung.

L’expert exclut d’emblée les stratégies descendantes (top-down), qui consistent par exemple à miser sur l’environnement ou les soins de santé, car seuls quelques joueurs d’un secteur donné ont réellement un avantage concurrentiel et de bons états financiers.

« Dans le secteur du commerce électronique, nous préférons des titres comme Alibaba ou Baidu, qui jouissent d’importantes parts de marché protégées par de bonnes barrières à l’entrée. À cause de la tendance baissière des marchés, ces titres se transigent 30 à 40% moins cher que leur record, ce qui les place dans une position très attrayante, tandis qu’auparavant nous les jugions surévalués », explique M. Leung.

« Quand les marchés baissent, les gens vendent de façon indiscriminée. C’est à ce moment qu’il faut savoir reconnaître les gagnants et les perdants à long terme. »

Loading comments, please wait.