A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Les dividendes contre la volatilité

13 novembre 2014 | Stephen Carlin | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les titres à dividende demeurent des placements de choix pour contrer à la fois les faibles taux d’intérêt et la volatilité du marché, croit Stephen Carlin, vice-président et gestionnaire de portefeuille principal à Gestion d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« C’est la stabilité qui est le facteur le plus important dans les titres à dividendes. Et c’est le taux de distribution du bénéfice net qui est le meilleur signe de stabilité. Plus il est bas, mieux c’est », explique Stephen Carlin.

L’expert prend pour exemple le titre d’une banque canadienne dont le rendement serait de 4 %.

« Si le titre baisse de 10 % en raison de la volatilité des marchés, mais que le dividende reste stable, ce dernier augmente en fait de 10 % pour atteindre 4,4 % », illuste-t-il.

Pour s’abriter de la volatilité des marchés, il y a bien sûr les obligations, sauf que dans l’environnement actuel, les taux d’intérêt sont si faibles que les actions à dividendes s’imposent clairement, croit Stephen Carlin.

« Un rendement d’action à 4,4 % bat clairement les obligations du gouvernement fédéral. Et plusieurs études ont démontré que les titres à dividende sont soumis à une moindre volatilité que le reste du marché. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.