A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Les hauts et les bas du rééquilibrage

13 mai 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le rééquilibrage régulier des portefeuilles d’investissement est un exercice sain, à condition d’éviter deux pièges classiques, nous explique Adrian Banner, président de la firme Intech à West Palm Beach, en Floride.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

Selon lui, le rééquilibrage de portefeuille peut devenir néfaste dans deux cas de figure.

« Le premier piège, ce sont les frais de transaction. L’investissement n’est pas une activité gratuite, et si vous faites trop de transactions, les avantages du rééquilibrage risquent d’être effacés par ses coûts. Il est dangereux d’aborder le rééquilibrage naïvement, en oubliant de prendre en compte cet aspect. »

Le second piège, c’est de rester trop fidèle aux lignes de conduite établies, dit l’expert.

« Imaginons que vous attribuez une cible de 5 % à un titre. Vous décidez de vendre quand il les dépasse, et d’acheter quand il tombe en deçà. Un an plus tard, vous pourriez être tenté de réévaluer votre cible à 6 %. Mais si vous ajustez la cible trop souvent, vous courez le risque d’acheter haut et de vendre bas, à l’opposé de vos objectifs initiaux. Vous croyez rééquilibrer pour maîtriser la volatilité, mais vous finissez par faire l’inverse! »

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques