A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Les pays émergents reviennent en tête du peloton

26 août 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après cinq ans à sous-performer par rapport aux marchés mondiaux, les marchés émergents reprennent le leadership de la croissance, analyse Michael Reynal, gestionnaire de portefeuille chez RS Investments à San Francisco.

Cliquez ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Depuis la crise de 2008-2009, les marchés émergents ont rebondi moins vigoureusement que la moyenne mondiale. Je crois que c’est dû à la faiblesse artificielle des taux d’intérêt aux États-Unis », tranche M. Reynal.

Selon lui, la politique « d’apaisement quantitatif » adoptée par la Fed pour soutenir la reprise a grandement réduit le coût du capital aux États-Unis et en Europe, mais sans avoir le même effet sur les pays émergents.

« L’accès aux capitaux est peu coûteux, mais il est ardu. Si vous êtes une minière péruvienne et avez besoin de financement en dollars américains, vous aurez du mal à obtenir ce capital car la liquidité demeure restreinte », explique Michael Reynal.

L’expert rappelle que depuis cinq ans, les marchés émergents ont connu une hausse de 45 % contre 80 % pour les marchés mondiaux. Mais cette année, on commence à voir la tendance s’inverser.

« Les marchés s’attendent à voir la fin des taux d’intérêt artificiellement bas, et se préparent à une normalisation du coût du capital de par le monde, en 2015 ou même à la fin 2014. Par normal, j’entends un taux supérieur à l’inflation. Les décisions sur l’utilisation du capital pourront alors redevenir normales, ce qui contribuera à la santé de l’économie mondiale. Le retour des pays émergents est un avant-goût de cela. »

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques