A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – L’immobilier commercial se porte bien, merci

1er avril 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Soutenu par la croissance mondiale, l’immobilier commercial est en excellente forme, affirme Jason Yablon, gestionnaire de portefeuille mondial en immobilier chez Cohen & Steers (New York).

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Toutes les économies développées du monde sont en croissance au même moment, et on n’avait pas vu cela depuis la récession », observe-t-il.

Aux États-Unis, la lenteur hivernale tire à sa fin; en Europe, c’est faible mais ça croît tout de même; au Japon, les politiques « abenomiques » (du nom du premier ministre Shinzon Abe) offrent des résultats concrets. Bref, toutes les étoiles sont alignées pour favoriser l’immobilier commercial.

« La demande est en croissance, alors que l’offre a peu évolué. Résultat : les taux d’occupation et les loyers sont tous deux en hausse », explique Jason Yablon.

« Tout le monde parle de l’impact des hausses de taux d’intérêt sur les fonds de placement immobiliers (FPI), mais ceux-ci finissent historiquement par performer dans ce type d’environnement puisqu’ils sont soutenus par des facteurs économiques fondamentaux. »

D’où l’importance de bien repérer les régions et secteurs de l’économie où la croissance est la plus prometteuse pour les FPI, souligne Jason Yablon.

« À Londres par exemple, les taux d’occupation sont très bas, en-dessous de 3 %, alors nous suivons de près les promoteurs qui vont apporter de nouveaux espaces sur le marché, car ils sont certains d’en tirer des loyers élevés. En France, en revanche, le rythme de la reprise est plus lent car les réformes nécessaires n’ont pas été implantées, et les entreprises recrutent peu d’employés. »

Loading comments, please wait.