A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – L’or, dernière devise refuge ? (EN FRANÇAIS)

1er mars 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

goldBars_100Les valeurs refuges se font rares parmi les devises ces temps-ci. Seul l’or se présente comme une solution solide, argue Vincent Lépine, vice-président, stratégie économique mondiale pour la répartition de l’actif et la gestion des devises à Gestion d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Le sort du prix de l’or dépend beaucoup de celui du dollar américain. Ce dernier a traversé une forte tendance haussière, qui n’était absolument pas remise en question par les investisseurs. Mais la situation a changé », dit Vincent Lépine.

Le dollar américain a tant gagné du terrain qu’il est devenu trop dispendieux pour continuer longtemps sur sa lancée. Il s’approche d’un « point tournant » qui pourrait influencer le prix de l’or, selon l’expert.

« Il est difficile de dire ce qui va lui arriver, ou contre quelles devises il va gagner ou perdre. Dans ce contexte, l’or va sûrement poursuivre sa tendance haussière amorcée en début d’année. Il y a beaucoup de potentiel à saisir », poursuit Vincent Lépine.

« Il est très pertinent de considérer l’or comme une valeur refuge, d’autant plus que celles-ci sont moins nombreuses qu’avant. Il fut un temps où on pouvait se réfugier dans le franc suisse, le yen, le dollar américain ou l’euro. Aujourd’hui, c’est beaucoup moins clair. L’or est particulièrement attrayant parce que les marchés sont nerveux. Et cela va sûrement s’appliquer aussi à d’autres métaux précieux comme l’argent. »

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques