A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Misez sur le cuivre et les pêcheurs kenyans

4 septembre 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Alors que s’amorce un nouveau cycle de croissance mondiale, certaines matières premières sont prometteuses, de même que certaines technologies grand-public, analyse Michael Reynal, gestionnaire de portefeuille chez RS Investments à San Francisco.

Cliquez ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« L’ère des devises à bas prix et des faibles taux d’intérêt se termine bientôt. On verra une normalisation des taux d’intérêt dès l’an prochain, accompagnée d’une véritable croissance des PIB de par le monde », entrevoit Michael Reynal.

Selon l’expert, ce sont les marchés émergents qui profiteront le plus de ces changements. C’est pourquoi on peut s’attendre à voir grimper le prix de certaines matières premières comme le cuivre, le minerai de fer, l’acier et le pétrole.

« Il est surprenant de voir que le cuivre reste autour de 3 $ la livre depuis plusieurs années alors qu’il est l’une des matières premières les plus volatiles et cycliques. Nous nous attendions à le voir descendre au ras des coûts de production, qui sont à environ 1,50 $ la livre dans les entreprises efficaces. Celles-ci génèrent plutôt de beaux profits, et vont continuer à le faire à mesure que la reprise s’intensifie », pense Michael Reynal.

Même chose pour le pétrole : malgré un environnement très volatile et une grande instabilité politique dans les pays producteurs, cette source d’énergie demeure autour de 100 $ le baril, remarque l’expert.

« Cela ne veut pas dire que nous ne croyons plus aux autres secteurs », tempère Michael Reynal. « Le secteur des technologies grand-public est très intéressant, notamment les téléphones intelligents. Les marchés développés sont presque saturés, mais dans les pays en développement, ces appareils vont se multiplier. Avec leurs capacités informatiques et leur connectivité Internet, les téléphones intelligents sont de précieux outils de production, tant pour le pêcheur kényan que pour le commerçant chinois. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques