A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Objectif qualité en Chine

9 juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Dans les prochaines années, ce sera moins la quantité de la croissance chinoise qui comptera que sa qualité, avance Kenrick Leung, directeur des placements à Amundi Hong Kong.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Je ne suis pas inquiet du ralentissement de la croissance en Chine. Dans la dernière décennie, le PIB a beaucoup augmenté, même après la crise financière de 2008. Mais c’était une croissance axée davantage sur la quantité que la qualité », dit Kenrick Leung.

Sous l’impulsion du gouvernement de Xi Jinping, la tendance se renverse. On devrait voir moins d’investissement dans les immobilisations, et plus dans le soutien à la consommation, pense l’expert.

« On va voir les capitaux se déplacer vers des choses qui rendent la consommation plus efficace. Plutôt que des chantiers d’infrastructures, on va voir des améliorations dans les transports intra-urbains, et dans la qualité de vie globale des gens. Leurs revenus vont croître, de même que leur consommation », entrevoit Kenrick Leung.

Dans ce contexte, c’en est fini des immenses projets de construction qui ont laissé des infrastructures à l’abandon à travers le pays, pense-t-il.

« Dans la dernière décennie, on construisait juste pour faire travailler les gens. Mais la situation démographique fait que l’emploi n’est plus aussi important à présent. Cela va se traduire par une hausse de la productivité, une croissance économique de qualité, et ultimement des revenus accrus pour les entreprises. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques