A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Période faste pour les détaillants spécialisés

3 mars 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les détaillants spécialisés américains sont particulièrement favorisés par la croissance économique et la chute des prix de l’essence, avance David Hollond, directeur de l’investissement pour les actions américaines à petite et moyenne capitalisation chez American Century Investments.

Cliquez ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Ces entreprises tendent à se concentrer sur le marché américain, alors les investisseurs n’ont pas à se soucier des fluctuations de la demande chinoise ou européenne, ou du cours des devises », explique David Hollond.

Les détaillants ont donc les coudées franches pour profiter pleinement de la reprise américaine, en pleine forme depuis quelques mois.

« La croissance aux États-Unis est à son niveau le plus haut depuis 2003. L’économie se porte mieux que dans bien d’autres pays. Cela se traduit par une hausse de la consommation », dit l’expert.

Ne manquait plus que la baisse des prix de l’essence pour compléter ce portrait idyllique.

« C’est l’environnement idéal pour les détaillants spécialisés. Mais ils ne parviennent pas tous à en profiter avec le même succès », prévient David Hollond.

Selon lui, les deux grands gagnants du secteur sont les pièces d’auto et les quincailleries.

« Quand le prix de l’essence baisse, les gens conduisent plus, et leurs véhicules s’usent davantage, alors ils achètent plus de pièces d’auto. Quant aux quincailleries, elles profitent à la fois de la croissance économique et de l’amélioration du marché immobilier », explique-t-il.

« Plus spécifiquement, notre critère de choix est la hausse des ventes au sein d’un même magasin, soit parce qu’il accueille plus de clients, soit parce que ces derniers dépensent plus en moyenne. Cependant, il faut faire attention à ceux qui réalisent de bons chiffres, mais qui y sont parvenus en vendant leurs marchandises au rabais ou à perte. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques