A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Plaidoyer pour un huard faible (EN FRANÇAIS)

11 mars 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le dollar canadien est faible? Tant mieux pour notre croissance future, pense Pablo Martinez, gestionnaire de portefeuille chez CIBC Gestion globale d’actifs.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Notre croissance est modérée face aux États-Unis, même s’ils ont ralenti en raison de conditions climatiques extrêmement difficiles cet hiver. D’ici quelques mois, on va voir des chiffres qui vont confirmer la tendance à la croissance, à mesure que les États-Unis s’extirpent de leur crise d’endettement. »

Côté canadien, la croissance va dépendre de moins en moins des consommateurs, et de plus en plus des entreprises, croit l’expert.

« Si on écoute les commentaires du gouverneur de la Banque du Canada [Stephen Poloz, entré en fonction l’an dernier], il s’oriente vers un univers très différent de celui de son prédécesseur [Mark Carney]. Il semble qu’il désire voir une légère baisse pour favoriser les entreprises exportatrices, et opérer un transfert de la croissance vers les dépenses des entreprises et les exportations. »

Pablo Martinez rappelle en outre que le prix du pétrole ne joue plus un rôle important dans le cours du dollar. « Ce n’est plus vrai. Ce qu’on voit plutôt présentement, ce sont des investisseurs étrangers qui ont retiré leurs billes ces derniers temps, et ça fait en sorte que le dollar se déprécie. »

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques