A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Quand les taux montent, faites ça court

26 avril 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

pourcentage_augmentation_hausse_plus_addition_rendement_443Dans un environnement où les taux d’intérêt risquent d’augmenter, il est plus rentable de miser sur les obligations de courte durée, avance Jeffrey Gundlach, PDG de Double Line Capital à Los Angeles.

Cliquez ici pour écouter l’entrevue en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Ces dernières années, il valait mieux investir dans les obligations de longue durée car les taux n’ont pas augmenté contrairement à certaines craintes qu’avaient eu le marché », constate Jeffrey Gundlach.

Cependant, lorsque les taux augmentent, mieux vaut se tourner vers les titres de courte durée, car leurs flux monétaires augmentent à mesure qu’ils arrivent à maturité, sans occasionner de lourdes pertes en capital, dit l’expert.

« Actuellement, les meilleurs titres sur le marché du crédit sont les dettes titrisées. Nous avons vu rebondir les prix du pétrole et les obligations de sociétés à haut rendement ; et la dette des marchés émergents a offert des rendements solides. Mais dorénavant, les secteurs porteurs sont les prêts bancaires et les créances hypothécaires commerciales, car ils sont abordables et ils sont concentrés sur les taux variables », détaille Jeffrey Gundlach.

La Fed a récemment augmenté ses taux directeurs ; si elle le fait à nouveau cette année comme elle l’a déjà évoqué, les titres à taux variable verront leurs flux monétaires augmenter sans risque de baisse de prix, car « leur taux variable assure la stabilité de leur prix même si les taux fluctuent », indique l’expert.

« Si les taux augmentent encore, les obligations de courte durée sont celles qui vont offrir les meilleurs rendements car elles ne subiront pas de baisses de prix. Elles sont disponibles en deux saveurs : soit à taux variable, soit simplement avec une maturité d’ici deux ou trois ans. Dans ce dernier cas, la volatilité est plus importante qu’avec un taux variable, mais seulement de façon temporaire, car la maturité survient rapidement et on peut alors réinvestir le capital au taux d’intérêt plus élevé », dit M. Gundlach.

« Au bout du compte, cela donne de la souplesse à votre stratégie de revenus, car vos rendements seront plus élevés d’ici cinq ans si les taux augmentent que s’ils demeurent stables comme ce fut le cas ces dernières années. »

Loading comments, please wait.