A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Qui accueille les réfugiés du pétrole?

21 avril 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Petrole_baisse_425Malgré la chute de ses grands secteurs, il existe encore de solides occasions d’investissement dans le marché des actions canadiennes, assure Stephen Carlin, gestionnaire de portefeuille senior à Gestion d’actifs CIBC.

Cliquez ici pour écouter l’entrevue en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Les gens associent souvent les actions canadiennes aux ressources naturelles, soient l’énergie et les mines, et aux services financiers », constate Stephen Carlin.

Or ces deux secteurs font face à des défis d’envergure à moyen terme, et à mesure que les investisseurs les fuient, ils font gonfler la valeur des autres secteurs, comme par exemple les biens de consommation discrétionnaires qui sont à leur plus haut depuis dix ans. Dans ce contete, il y a de quoi se demander s’il existe encore des pans du marché où l’on peut se réfugier, dit l’expert.

« Je ne peux pas dire qu’on trouve des aubaines exceptionnelles, mais il y a de bonnes occasions à saisir, par exemple dans les technologies », avance Stephen Carlin.

Deux noms lui viennent en tête : la montréalaise CGI et la torontoise DH Corporation (autrement appelée D+H).

« CGI continue de présenter des perspectives positives de croissance des revenus. Ils ont la capacité de faire des acquisitions et ont des opérations mondiales indépendantes du Canada. Or leur valeur est actuellement en ligne avec le marché, avec un bon potentiel de hausse », analyse M. Carlin.

« Quant à D+H, elle s’est transformée au fil des ans grâce à plusieurs acquisitions, et s’est réorientée dans les 12 derniers mois vers le secteur des technologies financières, aussi appelé « FinTech ». La bonne nouvelle, c’est que D+H génère une base solide de revenus récurrents avec des institutions financières à travers l’Amérique du Nord et au-delà. Nous apprécions leur stabilité, leurs flux de trésorerie, leur diversification géographique, et leur orientation stratégique vers des activités à fort potentiel de croissance. »

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques