A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Records d’émissions sur le marché obligataire

30 avril 2013

  • envoyer
  • imprimer


Les entreprises battent des records de nouvelles émissions d’obligations, et la plupart sont utilisées pour rembourser une dette existante, constate Nicolas Leach, vice-président, titres à revenu fixe chez CIBC Gestion globale d’actifs.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« C’est important de regarder à quoi sert l’argent récolté lors d’une nouvelle émission d’obligations. Cette année, jusqu’à 70 % d’entre elles vont permettre aux entreprises de rembourser des prêts bancaires ou d’autres dettes », observe l’expert.

« Le record de faiblesse des taux d’intérêt permet aux entreprises fortement endettées de se refinancer dès maintenant dans le marché obligataire, de se fixer sur une très faible notation et d’allonger leur échéance. En refinançant ces coupons inférieurs, ils réduisent leurs dépenses total en intérêts. C’est pourquoi nous pensons que le marché des nouvelles émissions est en très bonne forme. »

Autre indicateur de la qualité des nouvelles émissions, selon Nicolas Leach : la proportion d’entre elles qui servent à financer des acquisitions par endettement.

« De 2006 à 2008, c’était le cas de 40 % à 50 % des nouvelles émissions. Aujourd’hui, on plafonne à 10 %. C’est un signe de santé du marché. »

Loading comments, please wait.