A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Santé et technologies : les deux moteurs du marché américain

29 mars 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

tirelire_USA_epargne_Etats-Unis_425Contrairement à certains secteurs en recul, les soins de santé et les technologies restent très solides aux États-Unis, selon Michael Orndorff, gestionnaire de portefeuille pour American Century Investments à Kansas City (Missouri).

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Les multiples de marché se rapprochent de leur moyenne sur dix ans, alors qu’ils étaient supérieurs l’an dernier. Mais l’environnement économique demeure constructif pour les États-Unis », observe Michael Orndorff.

Dans ce contexte, deux secteurs sont attrayants selon l’expert, qui dit se fier notamment aux rapports financiers du quatrième trimestre.

« D’abord, l’industrie des soins de santé continue d’accroître ses revenus et ses profits, et ses perspectives sont favorables. Bien sûr, les taux de change avec les devises étrangères vont peser lourd dans la balance cette année, mais le portrait demeure attrayant », dit M. Orndorff.

Deux noms lui viennent à l’esprit : Baxter, qui vend des fournitures et équipements médicaux aux hôpitaux, et Zoetis, qui se préoccupe quant à elle de la santé des animaux, de compagnie ou d’élevage. Ces deux entreprises ont annoncé des plans d’amélioration de leur profitabilité, et cela va accroître leurs profits, croit-il.

« En général, nous recherchons des entreprises avec une croissance intéressante qui est soutenue par le marché actuel mais aussi par l’arrivée de nouveaux produits, des plans d’expansion géographique, ou des programmes d’optimisation des profits », explique Michael Orndorff.

Ensuite, il y a les technologies, en premier lieu Facebook et Google.

« Ces deux entreprises ont une plateforme solide et continuent de profiter de la migration des revenus publicitaires en provenance des médias traditionnels. C’est pourquoi nous favorisons une surpondération des titres technologiques, et plus particulièrement de ces deux titres », dit l’expert.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques