A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Trois bonnes raisons de réduire vos placements américains (EN FRANÇAIS)

15 janvier 2015 | Luc de la Durantaye | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’attrait des actions américaines a beaucoup terni ces derniers mois, affirme Luc de la Durantaye, directeur gestionnaire, répartition de l’actif et gestion des devises à Gestion d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Nous avons réduit nos positions sur les actions américaines, qui étaient surpondérées dans nos portefeuilles depuis plusieurs années. Nous croyons que le marché boursier de nos voisins du Sud a tant performé ces dernières années qu’il est devenu l’un des plus surévalués au monde. Cela réduit les chances de le voir continuer d’évoluer au même rythme », explique M. de la Durantaye.

« L’autre barrière qui se dresse devant les titres américains, c’est la politique monétaire de la Fed, qui sera certainement moins accommodante qu’elle l’a été dernièrement. Les entreprises vont subir des taux plus élevés que leurs concurrentes européennes ou asiatiques », poursuit l’expert.

Troisième défi, selon Luc de la Durantaye : le taux de change entre les dollars canadiens et américains, qui étaient encore à parité il n’y a pas si longtemps, et oscillent maintenant autour de 80 cents.

« La hausse du dollar américain est un problème pour les entreprises exportatrices, qui deviennent moins concurrentielles. Cependant, les investisseurs canadiens qui possèdent déjà des titres américains sont avantagés par la dépréciation du huard. Celle-ci correspond à nos prévisions et ne devrait pas s’accentuer beaucoup », dit-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques