A A A
Podcast

Gestionnaires en direct – Vive les banques, surtout si les taux grimpent

21 janvier 2014 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les banques restent le meilleur choix pour les investisseurs canadiens qui recherchent des titres à revenu, plaide Craig Jerusalim, gestionnaire de portefeuille pour Gestion globale d’actifs CIBC.

Cliquer ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct.

« Au Canada, les titres à revenu se trouvent traditionnellement parmi les FPI, les services d’intérêt public, les télécommunications, les pipelines et les banques. Mais ces dernières offrent actuellement la meilleure combinaison de valeur, de rendement, de profitabilité et de croissance », dit l’expert.

La preuve : leur ratio cours-bénéfice se situe autour de 11, leur croissance se poursuit de façon soutenue, et leurs dividendes tournent autour de 3 %, rappelle Craig Jerusalim. Et nous n’avons encore rien vu, puisqu’on s’attend à une hausse prochaine des taux directeurs.

« Si les taux grimpent, les banques vont en profiter puisque la marge entre le taux auquel elles empruntent et celui auquel elles prêtent va s’élargir. Et si la hausse des taux a lieu en parallèle d’une croissance économique, c’est encore mieux pour les banques. »

Ces derniers temps, l’immobilier canadien montre des signes d’affaiblissement. Mais rien pour gâcher le plaisir des banques, selon Craig Jerusalim. « Nous avons effectué des tests en modélisant les pires scénarios, par exemple les événements du début des années 90, et dans tous les cas de figure, les banques continueraient à verser des dividendes. »

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000