A A A
Établissements

Goldman Sachs veut devenir une banque « populaire »

27 avril 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

GoldmanSachs_425Jusqu’ici considérée comme une institution réservée à l’« élite » économique et politique, Goldman Sachs a décidé de s’ouvrir au grand public, annonce l’Agence France-Presse.

Auparavant, il fallait disposer d’au minimum un million de dollars américains pour y devenir client, rappelle l’AFP.

La situation a cependant évolué avec l’ouverture de GS Bank, une plateforme bancaire en ligne sur laquelle tout Américain disposant d’un dollar peut ouvrir un compte d’épargne.

Ce repositionnement survient alors que les profits de l’établissement new-yorkais sont grugés par le ralentissement du courtage et par une réglementation plus stricte.

UN TAUX D’INTÉRÊT SURPRENANT

Accessible à M. et Mme Tout-le-monde depuis la fin de la semaine dernière, le système a été acquis auprès de GE Capital, la branche financière de la firme General Electric, qui a vendu pour 16 milliards de dollars de dépôts bancaires à Goldman Sachs et lui a transféré 145 000 clients, essentiellement des particuliers.

Afin d’appâter la clientèle, l’institution financière offre aux nouveaux épargnants un taux d’intérêt de 1,05 %, soit nettement mieux que celui de 0,01 % proposé par la Chase, Citibank, Bank of America ou Wells Fargo.

CERTIFICATS DE DÉPÔT AVANTAGEUX

Outre les comptes épargne, Goldman Sachs permet désormais aux particuliers d’investir dans des certificats de dépôt dont le taux de rémunération atteint 2 %, contre moins de 1 % chez ses principales concurrentes.

Le montant minimum pour y cotiser est de 500 dollars américains. Ce placement peut être souscrit de six mois à six ans.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques