A A A
Assurance

Great-West, London Life et Canada-Vie proposent un nouvel outil

16 juillet 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Finies les procédures et les processus de souscription lourds et interminables! Désormais, la préparation et la soumission des propositions d’assurance est plus simple et peut être effectuée de manière presque entièrement électronique, annoncent Great-West, London Life et Canada-Vie.

Baptisé « Affaires nouvelles en direct » (vidéo), ce nouvel outil est destiné à « mieux répondre aux besoins d’assurance individuelle des conseillers et de leurs clients », selon les trois compagnies qui le proposent.

D’après ses promoteurs, il devrait permettre d’augmenter jusqu’à un tiers la vitesse à laquelle les polices d’assurance sont émises.

« Approbation instantanée »

« Ces changements diminueront de façon importante le délai entre la présentation de la proposition et l’établissement du contrat. La tarification sera effectuée en temps réel et, dans certains cas, les clients admissibles recevront une approbation instantanée et seront en mesure de faire le paiement initial par carte de crédit », assurent les trois géants de l’assurance.

Ainsi, « les clients admissibles pourront savoir sur-le-champ si leur proposition est approuvée, non seulement pour une assurance-vie temporaire, mais pour tous les produits d’assurance-vie, d’assurance contre les maladies graves et d’assurance invalidité individuels », explique Nick Pszeniczny, vice-président exécutif Distribution et marketing à Great-West, London Life et Canada-Vie.

« Affaires nouvelles en direct » permettra de remplir une proposition à partir d’un ordinateur de bureau, d’un ordinateur portable, d’un iPad ou d’une autre tablette, en plus des autres options déjà existantes, soit la proposition papier ou par entrevue téléphonique.

Signature électronique

Ce système donnera également la possibilité de présenter une seule proposition pour souscrire divers produits d’assurance individuelle sur la tête d’au plus six personnes en utilisant leurs signatures électroniques (signature au stylet, empreinte digitale ou combinaison de chiffres, selon qu’on se sert d’une tablette ou d’un ordinateur classique).

« Les conseillers et les clients peuvent s’attendre à ce que les polices soient établies plus rapidement, car ils auront moins de documents administratifs à remplir en lien avec la proposition d’assurance individuelle et pourront employer de nouvelles méthodes conviviales qui amélioreront le processus de souscription d’une assurance-vie », conclut Nick Pszeniczny.

Great-West, London Life et Canada-Vie possèdent plus de 12 millions de clients au Canada. Combinées, leurs affaires représentent près de trois millions de polices d’assurance-vie individuelle et 350 000 polices de protection du vivant.

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques