A A A

Haro sur le pompage des titres chinois

26 avril 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(26-04-2007)Vos clients ont un faible pour les actions cotées à Hong Kong et à Shanghai? Mettez-les en garde contre les fraudeurs qui envoient par fax, courriels et textes messages des recommandations d’achat douteuses, rappelle le NASD des États-Unis.

L’organisme de surveillance des marchés note qu’une vague massive d’envois déferle actuellement aux États-Unis et qu’il faut ouvrir l’oeil. Le stratagème est vieux comme le monde : de soi-disant experts recommandent des titres supposément sous-évalués et dont le cours s’apprête à exploser. Profits faciles à l’horizon pour ceux qui embarquent sur-le-champ!

Des milliers d’investisseurs tombent dans le panneau, passent leurs commandes et font effectivement grimper les cours. Les fraudeurs profitent de l’effervescence pour liquider leurs positions et empocher des profits. Les prix finissent par se stabiliser puis se mettent à descendre.

Au bout du compte, les investisseurs se ramassent avec des titres qui ne valent pas grand-chose. On appelle cela faire du pump and dump, et c’est illégal. Jadis, les lascars faisaient mousser les technos, maintenant ce sont les titres de l’empire du Milieu.

Si vos clients ont déjà reçu de tels messages, dites-leur de ne pas mordre à l’hameçon et d’envoyer le courriel ou autre au NASD qui les accumulent pour fins d’enquête. Tapez :
spam@nasd.com

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000