A A A

Haro sur les spéculateurs !

25 juin 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le gouvernement des États-Unis doit faire preuve de responsabilité et légiférer afin de contrer les excès de la spéculation dans le marché des matériaux de base, car ce sont les consommateurs qui en paient le prix.

Voilà en substance ce qu’a déclaré mardi dernier le sénateur Joseph Lieberman, chef du comité du sénat américain sur les affaires gouvernementale et de la sécurité du territoire. «La hausse constante du prix de la nourriture et de l’énergie n’est pas le résultat des forces naturelles du marché. La spéculation n’offre plus la stabilité qu’elle procure habituellement au marché des matériaux de base. Elle est rendue excessive et dommageable», a indiqué le sénateur Lieberman lors d’une audience sur le sujet.

Lui et la sénatrice républicaine Susan Collins ont déposé un projet de loi dont le but est de limiter les effets de la spéculation.

Le document ira rejoindre les huit autres projets de loi qui ont été présentés au Congrès pour encadrer plus sévèrement les fonds de couverture, les caisses de retraite et autres investisseurs institutionnels. On pointe du doigt ces organisations qu’on tient pour responsable de la flambée des prix du pétrole.

De nombreux parlementaires américains ont dans leur mire la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), cette agence de réglementation qu’ils accusent de complaisance vis-à-vis des spéculateurs qu’elle est censée encadrer.

Le président du CFTC n’a pas redoré son image au cours de son témoignage dans le cadre de l’audience sur les effets de la spéculation sur la volatilité des prix. Walt Lukken a commencé par dire qu’il partageait les inquiétudes des consommateurs à propos de la hausse du prix de l’essence et de la nourriture. Ensuite, il a indiqué que son agence recueillait des données afin de mieux documenter le phénomène. En guise de conclusion, Walt Lukken a affirmé qu’on peut légiférer pour endiguer les activités des spéculateurs, mais que les lois ne contribueront pas à faire diminuer significativement le prix du pétrole et celui des matériaux de base.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000