A A A
Certificat

Hedge funds : à rendement supérieur, frais supérieurs?

3 juin 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les frais liés à la gestion des fonds de couverture (hedge funds) peuvent être élevés mais le résultat net peut valoir son pesant d’or. Et ce, au point où certains investisseurs accepteraient de payer près de 25 % du rendement brut aux gestionnaires, selon une étude menée par Unigestion.

Plus précisément, le document vise à promouvoir l’idée que des commissions élevées doivent résulter en des performances élevées.

Le cabinet base son concept d’attribution de frais pour la gestion de hedge funds sur les résultats d’un classement de la performance des gestionnaires, divisé en quartiles.


Quartile Rendement brut moyen Rendement net moyen Part du gestionnaire dans le rendement brut Part de l’investisseur dans le rendement brut
1er 17,9 % 13,2 % 26,3 % 73,7 %
2ème 9,1 % 6,1 % 33,0 % 67,0 %
3ème 5,1 % 2,9 % 43,4 % 56,6 %
4ème -2,2 % -3,9 %
Source : eVestement Hedge Fund


Constat : les gestionnaires du quartile supérieur exigent près de 25 % des rendements bruts totaux en frais, soit moins que ceux inscrits au quartile inférieur.

Dans le meilleur intérêt de tous

Comme le souligne l’étude, deux types de frais de gestion existent : les frais de gestion, facturés nonobstant la performance, et les frais de performance, accordés selon les rendements.

Bien que conscient de la réalité des gestionnaires en matière de coûts fixes et de dépenses courantes, le cabinet est d’avis que la performance devrait primer dans l’élaboration de la structure de frais.

Concrètement, la proposition d’Unigestion se définit comme suit :

• instaurer un taux de rendement minimum, le prélèvement des frais de performance n’étant autorisé qu’une fois l’objectif de rendement net minimum atteint;
• réduire les frais de gestion au profit de frais de performance plus élevés.

« Nous voulons encourager la crème des gestionnaires à continuer de proposer leurs compétences et leurs talents. Il est juste qu’ils soient bien payés pour la qualité supérieure de leurs services », note le cabinet.

La rédaction vous recommande :

Les « hedges funds » sont-ils pour le grand public?

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques