A A A
Épargne

IA Clarington lance deux nouveaux fonds

26 juin 2014 | Yves Rivard | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Placements IA Clarington annonce le lancement du Fonds IA Clarington d’obligations de base plus et de la Catégorie IA Clarington ciblée d’actions américaines. Cette filiale de l’Industrielle Alliance, Assurances et services financiers, a justifié sa décision par une volonté d’élargir sa gamme. Ainsi, le Fonds d’obligations de base plus  « donner aux épargnants un moyen unique de protéger leurs placements en titres à revenu fixe de qualité supérieure contre le risque de taux d’intérêt », tandis que la Catégorie ciblée d’actions américaines permet de tirer profit de la reprise économique en cours.

Modus operandi : « le Fonds IA Clarington d’obligations de base plus offre aux conseillers financiers et aux épargnants une solution de revenu fixe qui assure la stabilité des obligations de sociétés de qualité supérieure, tout en assurant une protection contre le risque de taux d’intérêt, et un revenu rehaussé par le biais de placements en prêts de premier rang et autres titres à rendement plus élevé ».

Jeff Sujitno, vice-président et gestionnaire de portefeuille du Fonds IA Clarington d’obligations de base plus, apporte des précisions : « Il est quasiment impossible de prédire quand les taux d’intérêt vont augmenter, mais il est clair que l’occasion unique de réaliser des rendements comparables à ceux des actions avec des titres à revenu fixe n’existe plus et que désormais les épargnants qui effectuent des placements dans des titres à revenu fixe ne bénéficient plus des mêmes taux de rendement que par le passé. Dans une telle conjoncture, les épargnants se doivent de repenser la méthode traditionnelle du placement en titres à revenu fixe, et c’est ce que nous faisons avec ce fonds en vue de gérer le risque de taux d’intérêt ».

David Taylor, gestionnaire de portefeuille primé, a quant a lui précisé le champ d’action de la Catégorie IA Clarington ciblée d’actions américaines en ces termes : « Du point de vue historique, les périodes d’expansion économique durent neuf ans en moyenne et, généralement, une hausse des taux d’intérêt et de l’inflation marque leur fin. La période d’expansion actuelle a été amorcée il y a cinq ans seulement, et les taux d’intérêt ainsi que l’inflation sont peu élevés. Une grande partie de la croissance des bénéfices dans le cadre de ce marché haussier est attribuable aux mesures d’économie et d’efficience mises en œuvre. Au vu de l’amélioration de l’économie mondiale, les revenus des sociétés commencent à récolter les fruits de l’augmentation des volumes et de la hausse des prix, et ce fonds offre la possibilité de tirer profit de cette croissance ».

Loading comments, please wait.