A A A
Justice

Il aurait dérobé 155 000 $ à 13 investisseurs

21 avril 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Une poursuite pénale a été intentée contre Samir Daher, sous le coup d’une soixantaine de chefs d’accusation de pratique illégale de courtage, a annoncé jeudi l’Autorité des marchés financiers.

L’accusé, qui n’avait pas émis l’habituel prospectus de l’AMF sur la nature des placements offerts, aurait arnaqué 13 investisseurs en leur dérobant quelque 155 000 $.  Il s’expose à une amende d’au moins 184 000 $.

Samir Daher aurait conclu avec ces investisseurs des contrats de prêts de différentes durées, allant de six mois à cinq ans, en leur promettant des taux d’intérêt entre 9 et 20 %.

L’accusé aurait souscrit lui-même aux contrats de prêts ou les aurait conclus au nom de différentes sociétés dont la sienne, CCI Investissement Inc, soutient l’AMF, qui enquêtait dans le dossier depuis quelques mois.

Il devra déposer son plaidoyer d’ici le début du mois de mai.

À lire : Il aurait utilisé son titre pour flouer les investisseurs

Loading comments, please wait.