A A A
Entente

Il cède 10 % de son entreprise à ses employés

4 mai 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

entente_bureau_conseillersQui a dit que les patrons s’enrichissaient sur le dos des travailleurs? Ce ne sont certainement pas les employés du fabricant de yogourts grecs Chobani, qui détiennent désormais 10 % de l’entreprise.

Le fondateur de Chobani, Hamdi Ulukaya, a en effet décidé de céder 10 % du capital de son entreprise à ses 2000 employés. « À partir d’aujourd’hui, je vais avoir 2000 nouveaux associés à Chobani. C’est l’un des meilleurs moments de ma vie », a écrit le dirigeant sur son compte Twitter, rapporte Le Figaro.

Le nombre d’actions distribuées à chacun des employés va dépendre de leur ancienneté au sein de la firme, mais la valeur moyenne de chaque don a été évaluée à 150 000 dollars américains par le New York Times. Les employés les plus fidèles pourraient recevoir jusqu’à un million de dollars. Hamdi Ulukaya va tout de même demeurer actionnaire majoritaire, lui qui possédait 80 % des parts de l’entreprise avant son don à ses employés.

« Jamais je n’aurais pensé que nous remporterions un tel succès, mais je ne peux pas penser à la conception de Chobani sans tous ces gens », a-t-il affirmé dans une entrevue accordée au New York Times. Son geste a même été salué par Hillary Clinton sur Twitter.

UN GESTE STRATÉGIQUE?

Mais derrière ce geste très généreux se cachent tout de même des considérations stratégiques. Des tensions ont récemment émergé entre Hamdi Ulukaya et le fonds californien TPG, qui détient les 20 % restants de l’entreprise. En 2013, Chobani a dû rappeler des produits périmés fabriqués dans son usine de l’Idaho. Depuis ce scandale alimentaire, TGP souhaite accroître sa participation. Mais le patron de l’entreprise agroalimentaire semble déterminé à faire ses propres choix. Il est actuellement en négociations pour céder de 10 à 20 % supplémentaires de son capital, ce qui valoriserait le groupe à plus de 3 milliards de dollars.

Fondé en 2005 à New Berlin dans l’État de New York, Chobani est rapidement devenu un acteur majeur de l’industrie. L’entreprise détient 44 % des parts de marché dans le segment des yogourts grecs aux États-Unis.

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques