A A A
Justice

Il se fait radier pour 21 infractions à la discipline

1er novembre 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Justice_426Le conseiller en sécurité financière et représentant de courtier en épargne collective Richard Longpré (certificat no 122012) vient d’être radié de manière permanente des rangs de la Chambre de la sécurité financière.

Le comité de discipline de la Chambre l’a déclaré coupable des 21 chefs d’accusation qui pesaient contre lui. Le conseiller de la région de Saint-Jean-sur-Richelieu s’est approprié de ses clients plus de 245 000 $, somme qu’il a utilisée à des fins personnelles. Il s’est également placé en situation de conflits d’intérêts en empruntant à ses clients plus de 300 000 $, et il a produit de fausses déclarations sur un questionnaire de vérification de son employeur, Investia Services Financiers.

Ces gestes constituent des violations à Loi sur la distribution des produits et services financiers, au Règlement sur la déontologie dans les disciplines de valeurs mobilières et au Code de déontologie de la Chambre.

Le comité de discipline a souligné la «gravité objective» des infractions, leur multiplicité, la longue période de temps au cours de laquelle elles ont été commises, le nombre de clients en cause (six) et le préjudice subi par ces derniers.

Dans sa défense, Richard Longpré a invoqué notamment sa «naïveté» et l’absence de malice dans son comportement. Il a indiqué que ses clients avaient librement et volontairement accepté de lui prêter les sommes d’argent mentionnées aux différents chefs d’accusation.

Qu’importe, a tranché le comité de discipline : «Il s’agit d’infractions parmi les plus sérieuses que puisse commettre un représentant, qui vont au cœur de l’exercice de la profession et qui sont de nature à en ternir l’image et à porter atteinte à la confiance du public à son endroit.»


Loading comments, please wait.