A A A
Achats/ventes au detail

Immobilier : des propriétaires à risque

9 novembre 2011 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Plus de 10 %  des propriétaires canadiens seraient incapables d’effectuer leurs paiements hypothécaires advenant une hausse de 1 % des taux d’intérêt, rapporte Radio-Canada sur son site internet. La société d’État tire cette information d’un sondage de l’Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités (ACCHA).

Dans son rapport annuel sur l’état de l’industrie hypothécaire, l’ACCHA constate qu’une majorité de Canadiens qui ont une hypothèque seraient en mesure de payer davantage, soit une moyenne de 750 $, pour rembourser leur prêt.

Toutefois, 12 % des 5,8 millions de titulaires de prêts hypothécaires éprouveraient des difficultés à respecter leurs obligations advenant une hausse de moins de 1 % des taux.

Radio-Canada note que 75 000 emprunteurs, soit environ 2 % des titulaires, sont « sensibles » aux fluctuations à court terme des taux d’intérêt en raison d’une faible valeur nette de leur maison.

Toutefois, l’ACCHA minimise les risques pour ces derniers. « La plupart d’entre eux ont des hypothèques à taux fixe: au renouvellement de leur prêt, le temps aura accru leur capacité financière et réduit le montant de la dette hypothécaire à financer », indique l’organisme cité par Radio-Canada.

Loading comments, please wait.