A A A

Immobilier : le marché de la revente se porte bien dans le Grand Montréal

10 juillet 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les ventes de maisons existantes continuent de se maintenir dans le Grand Montréal, rapporte la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM). En juin, le nombre de transactions résidentielles a été en hausse de 2 %, ce qui porte la baisse des ventes depuis le début de l’année à seulement 3 %.

« Contrairement à la tendance ailleurs au Canada, le marché de la revente de la région métropolitaine de Montréal se porte bien. Le ralentissement est en effet beaucoup plus marqué dans les autres grandes villes canadiennes, comme à Toronto où les ventes depuis le début de l’année sont en baisse de 14 %, à Calgary, en baisse de 32 %, et à Vancouver, en baisse de 20 % », a indiqué Michel Beauséjour, chef de la direction de la CIGM.

Au cours des six premiers mois de 2008, quelque 25 519 transactions ont été conclues, en baisse de 3 % comparativement à la même période l’année dernière. Là où l’activité ne dérougit pas, c’est du côté des condos. Depuis le début de l’année 2008, la CIGM a enregistré un gain de 7 % des ventes, alors que les ventes de maisons unifamiliales subissaient une baisse équivalente de 7 %.

Même si le nombre total des transactions est en recul, les prix, eux, poursuivent sur leur lancée. Le prix des maisons unifamiliales ont progressé de 6 % depuis le début de l’année. Celui des petits immeubles à revenu, de 7 %.

Quant à la croissance plus modérée du prix des copropriétés (+ 3 %) dans la région métropolitaine de Montréal, elle s’explique surtout par l’évolution de la composition géographique des ventes. En effet, les ventes de copropriétés sont de plus en plus nombreuses à l’extérieur de l’île de Montréal où leur prix est généralement plus abordable.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000