A A A
Immobilier

Immobilier : le marché résidentiel ne dérougit pas à Montréal

7 août 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Pour un cinquième mois consécutif, les ventes résidentielles ont connu une hausse dans la région de Montréal en juillet, selon des données publiées jeudi par la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

Quelque 2 624 ventes ont été conclues sur le marché immobilier résidentiel du Grand Montréal le mois dernier, soit une augmentation de 2 % par rapport à juillet 2014.

« Il est intéressant de constater que depuis deux mois, on note une diminution des délais de vente, inversant ainsi la tendance à la hausse que l’on observait à ce chapitre depuis plus de quatre ans », souligne dans un communiqué François Bissonnette, président du conseil d’administration de la CIGM.

Le délai de vente moyen, pour l’ensemble de la région métropolitaine de recensement (RMR) montréalaise, toutes catégories de propriétés confondues, se situait à exactement 100 jours en juillet 2015, soit 4 jours de moins qu’un an plus tôt.

ET LA BANLIEUE LA PLUS EN VOGUE EST…

Le secteur de Vaudreuil-Soulanges s’est nettement démarqué en juillet, affichant une augmentation du nombre de transactions de 42 % par rapport à juillet 2014. Les autres secteurs de banlieue ont en revanche moins bien performé. Le nombre de ventes est demeuré stable sur la Rive-Nord (0 %), tandis que Laval (-1 %) et la Rive-Sud (-5 %) ont connu des baisses de régime comparativement à la même date l’an passé.

Outre Vaudreuil-Soulanges, l’île de Montréal a été le seul secteur à connaître une hausse d’activité (3 %) le mois dernier.

Comme en juin, les maisons unifamiliales ont eu la cote en juillet avec une augmentation des ventes de l’ordre de 7 %. Les ventes de plex sont pour leur part demeurées stables, tandis que les ventes de copropriétés ont reculé de 7 %.

Pour un troisième mois consécutif, la hausse du nombre de propriétés à vendre n’a été que de 2 %, ce qui correspond à la plus faible augmentation du nombre d’inscriptions en vigueur en plus de quatre ans dans la région montréalaise.

Région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal

Juillet 2015 2014 Variation
Inscription      
Nouvelles 5 352 5 389 – 1 %
En vigueur 32 214 31 641 2 %
Ventes totales 2 624 2 585 2 %
Unifamiliale 1 581 1 482 7 %
Copropriété 787 845 -7 %
Plex (2 à 5 logements) 254 254 0 %
Volume 910 539 248 $ 879 979 467 $ 3 %
Prix médian      
Unifamiliale 290 500 $ 287 500 $ 1 %
Copropriété 245 000 $ 235 000 $ 4 %
Plex (2 à 5 logements) 455 000 $ 449 500 $ 1 %


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques