A A A
Immobilier

Immobilier : l’endettement des ménages augmente encore

26 août 2015 | La Presse Canadienne | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

La Banque du Canada affirme que les prix des propriétés à la hausse ont augmenté les niveaux d’endettement des ménages, tout en ajoutant que des mesures prises par les autorités réglementaires pour resserrer les règles de prêts hypothécaires ont aidé à gérer les risques.

Dans un discours à Kingston, en Ontario, le sous-gouverneur Lawrence Schembri a souligné, hier, que la vigueur du marché immobilier avait accru les déséquilibres des ménages.

Néanmoins, les risques reliés à ces vulnérabilités ont été bien gérés, a-t-il ajouté.

PÉRIODE D’AMORTISSEMENT RÉDUITE

Le gouvernement fédéral a agi à plusieurs reprises ces dernières années pour resserrer les règles de prêts hypothécaires, notamment en réduisant la période maximale d’amortissement pour des prêts assurés et en modifiant les règles d’admissibilité.

« Selon des données récentes, ces mesures ont conduit à une hausse des cotes de crédit moyennes, ce qui a amélioré la qualité du crédit des emprunteurs », a fait valoir M. Schembri devant l’Association canadienne de science économique des affaires.

Quant à la hausse du crédit aux ménages, le sous-gouverneur a ajouté que la croissance tendancielle du crédit hypothécaire a glissé à environ 5 % en 2013–2015, comparativement à 14 % en 2007–2008.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques