A A A
Établissements

Immobilier : les Québécois ont la bougeotte

23 août 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Même s’ils n’ont pas l’intention de déménager dans un avenir rapproché, plus du tiers des Québécois (35 %) projettent d’acquérir une nouvelle propriété, indique un sondage de TD Canada Trust sur les acheteurs expérimentés.

Pourquoi cherchent-ils à déménager? Pour les deux tiers des participants, c’est dans le but de mettre la main sur une propriété plus spacieuse et plus luxueuse. Le nombre de chambres à coucher (35 %), les caractéristiques esthétiques de la maison (30 %), son aménagement (29 %) et la présence d’un garage ou d’un stationnement avec auvent (29 %) représentent les principaux motifs pour lesquels les Québécois sont prêts à changer de propriété.

Plus de 20 % des personnes sondées disent que la décision d’acheter une autre propriété pourrait être influencée par une occasion d’investissement. La grande majorité d’entre eux (90 %) vendraient leur résidence actuelle, et ceux qui ont mis leur maison en vente espèrent obtenir le prix demandé ou même plus.

L’étude de TD Canada Trust révèle également que les Québécois sont moins susceptibles de vouloir conserver leur propriété actuelle en plus de la seconde propriété qu’ils souhaitent acquérir (10 %). Parmi le groupe de ceux qui ne prévoient pas se départir de leur propriété actuelle, 42 % la garderont comme immeuble à revenus. À l’inverse, près d’un Québécois sur cinq (19 %) affirme qu’il habitera sa résidence actuelle et qu’il utilisera sa nouvelle acquisition comme immeuble locatif.

En 2010, dans le cadre d’un sondage analogue, 29 % des Québécois qui planifiaient de vendre leur résidence ne savaient pas qu’ils pouvaient bénéficier de différentes options concernant leur prêt hypothécaire. Cette année, ce pourcentage est de seulement 6 %. Un tiers des Québécois qui ont mis leur résidence en vente disent vouloir transférer le solde et les modalités de leur prêt hypothécaire sur leur nouvelle propriété, et 19 % souhaitent l’offrir comme un avantage au moment de la vente de leur maison. Bien qu’ils affirment être au courant des options, 41 % n’ont pas réfléchi à celle qu’ils allaient choisir.

Ces données incitent TD Canada Trust à conclure que «les Québécois sont des vendeurs plus avisés que l’an dernier».

Ce sondage de TD Canada Trust a été réalisé en juin 2011 auprès de 1 025 personnes, dont 230 du Québec. Tous les participants avaient acheté une résidence qui n’était pas leur première propriété dans les 24 derniers mois, ou prévoyaient le faire dans les 24 prochains mois.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000