A A A
Immobilier

Immobilier : moins de mauvaises créances en novembre

5 décembre 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Argent_Retraite_Epargne_Billets_RRC_PhotoGallery_621Le nombre de préavis de saisie (préavis d’exercice) et de délaissements de propriétés a diminué au Québec en novembre par rapport à la même période l’an dernier, selon les données publiées lundi par JLR. 

D’après les actes publiés au Registre foncier du Québec, 718 préavis d’exercice ont été émis le mois dernier dans la province, ce qui représente une baisse de 5 % comparativement à novembre 2016. Ce qui confirme la tendance baissière enregistrée depuis le début de l’année, alors que le nombre de préavis a uniquement augmenté en août, souligne JLR. Sur 12 mois, la firme précise que la diminution de ce type de mauvaises créances atteint 11 %, pour un total de 8 041 préavis d’exercice.

Du côté des délaissements, seuls 202 actes ont été enregistrés en novembre, ce qui constitue néanmoins une hausse de 3 % par rapport à la même période l’an dernier. Si des variations négatives et positives ont été enregistrées depuis le début de l’année, une légère tendance baissière semble toutefois se dessiner puisque la magnitude des diminutions a été plus forte que celles des augmentations, note JLR. Au cours des 12 derniers mois, 2 586 actes de délaissements ont ainsi été publiés, soit un recul de 5 % par rapport aux 12 mois précédents.

UN TAUX DE CHÔMAGE PLUS FAIBLE QUE JAMAIS

La firme attribue ces bons résultats au fait que le marché de l’emploi se porte bien pour les travailleurs québécois. En effet, d’après les derniers chiffres de Statistique Canada, le taux de chômage se situait à 5,4 % dans la province en novembre, soit une baisse de 0,8 % par rapport à novembre 2016. À noter que ce taux est le plus bas depuis qu’il est estimé au Canada, en 1976.

« La bonne tenue du marché du travail continuera d’aider à réduire le nombre de mauvaises créances à moyen et long terme. La perte d’un emploi est une des causes communes des retards de paiements hypothécaires. Le resserrement du marché devrait donc aider la situation en permettant une réintégration plus rapide des chômeurs », commente JLR.

Au niveau régional, les délaissements et les préavis d’exercice ont reculé « considérablement » en Estrie, à Laval, en Montérégie et dans le Centre-du-Québec. Par contre, les délaissements ont bondi de 45 % sur la Côte-Nord.

La rédaction vous recommande : 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000