A A A
Argent

Impôts : 5 conseils à suivre d’ici le 31 décembre

16 décembre 2013 | Dominique Lamy | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les Canadiens risquent de laisser filer des dollars en ne tenant pas compte de certaines échéances importantes d’ici le 31 décembre. Puisque seuls 24 % d’entre eux planifient leur stratégie fiscale avant la fin de l’année, BMO Nesbitt Burns propose donc les astuces à mettre en branle immédiatement pour économiser de l’impôt.

« Il y a, avant ou à la fin de l’année, des échéances fiscales importantes dont les Canadiens devraient tenir compte. La fin de décembre est une étape importante pour qui désire réduire le montant des impôts sur le revenu à payer cette année », indique Jean Richard, vice-président, Groupe de gestion du patrimoine, BMO Nesbitt Burns.

1. Versement d’acomptes provisionnels trimestriels
Échéance : le 15 décembre

Si le montant estimatif de l’impôt sur le revenu pour l’année ou pour l’une des deux années précédentes de votre client dépasse 3 000 $ (1 800 $ si vous résidez au Québec), ce dernier devrait devoir verser des acomptes provisionnels à raison de quatre paiements par année, le dernier étant exigible le 15 décembre.

2. Vente à perte à des fins fiscales
Échéance : le 24 décembre

Les placements de votre client se sont-ils dépréciés? Il pourrait les vendre avant la fin de l’année afin de compenser les gains en capital réalisés plus tôt dans l’année. Ainsi, son votre impôt à payer pourrait être réduit. Rappel : ces titres ne pourront être rachetés avant au moins 31 jours.

À lire : Planification fiscale de fin d’année

3. Dons de bienfaisance et autres crédits et déductions d’impôt
Échéance : le 31 décembre

Si vos clients souhaitent obtenir un reçu d’impôt pour 2013, ils doivent effectuer tous leurs dons de bienfaisance avant le 31 décembre. Au lieu de faire des dons en argent à des organismes, proposez à vos clients de donner des titres cotés en Bourse qu’ils possèdent et qui se sont appréciés. Ainsi, ils pourront obtenir un crédit d’impôt et, du même coup, éliminer potentiellement l’impôt sur les gains en capital réalisés sur ces titres.

La date limite de paiement du 31 décembre s’applique également aux déductions ou aux crédits d’impôt pour 2013 associés à certaines dépenses telles que les frais de garde d’enfants, les frais médicaux, les frais de scolarité, ainsi qu’aux nouveaux crédits d’impôt relatifs à la condition physique ou aux activités artistiques des enfants.

4. Retraits d’un CELI
Échéance : le 31 décembre

Si l’un de vos client doit effectuer un retrait de son compte d’épargne libre d’impôt (CELI), il ferait mieux de le faire en décembre plutôt que l’an prochain. Ainsi, il aura davantage de droits de cotisation à compter du 1er janvier 2014.

5. Cotisations à un REER pour les personnes qui atteignent l’âge de 71 ans
Échéance : le 31 décembre

Les personnes qui ont eu 71 ans en 2013 doivent liquider leur REER avant le 31 décembre. Si c’est le cas d’un de vos clients et qu’il a des droits de cotisation inutilisés, il devrait verser un dernier montant avant la fin de l’année.

À lire: Le Planiguide fiscal 2013-2014 est là

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000