A A A
Attention

Impôt : les Américains perdent des milliards chaque année

12 mars 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Argent_retrait_425Nos voisins américains gaspillent chaque année beaucoup de temps… et d’argent pour remplir leurs déclarations d’impôt.  

Si l’impôt sur le revenu représente la principale source de recettes pour l’État fédéral, avec près de 1 700 milliards de dollars récoltés l’an dernier, cette « collecte » coûte en définitive fort cher aux contribuables, explique Le Figaro.

Une étude (extrait, en anglais) menée par l’économiste Youssef Benzarti, de l’université de Californie à Berkeley, montre en effet que l’ensemble des démarches et le temps passé pour accomplir leur devoir de citoyen équivalent à environ 1,2 % du produit intérieur brut des États-Unis, soit 200 milliards de dollars.

RÉDUIRE LES COÛTS DE DÉCLARATION

Publiée l’an dernier par le très officiel National Bureau of Economic Research, cette enquête part du constat que les Américains ont le choix entre utiliser un système de déductions forfaitaires (avec un montant prédéfini, par exemple 3 100 dollars pour un célibataire) ou estimer le montant réel qu’ils doivent payer en remplissant une déclaration qui détaille leurs droits, déduction des intérêts d’emprunt, donations ou impôts locaux, entre autres.

S’il utilise cette dernière hypothèse, un contribuable ayant déclaré un revenu de 150 000 dollars, imposé à 28 %, réalisera une économie fiscale de 2 800 dollars, comparativement à 868 dollars s’il utilise le forfait, détaille Le Figaro. Le seul problème, poursuit le journal, c’est qu’un citoyen qui souhaite avoir recours à cette méthode devra suivre « un véritable chemin de croix », notamment produire plusieurs justificatifs, « sans compter la peur d’un contrôle de l’IRS [Internal Revenue Service)], phobie des Américains ». Résultat : beaucoup de contribuables choisissent de se limiter au forfait… et donc de payer plus cher.

Après avoir comparé les deux options pratiquées, ainsi que le temps nécessaire à chaque procédure, Youssef Benzarti a calculé que ce système de (mauvaise) gestion pourrait coûter jusqu’à 200 milliards chaque année. Sa conclusion? « Réduire les coûts de déclaration améliorerait le bien-être collectif, même si cela entraîne des pertes plus élevées en termes d’évasion fiscale. »

La rédaction vous recommande : 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000