A A A

Indice RBC CASH : La confiance des consommateurs américains rebondit après six mois un déclin

12 mai 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’enthousiasme des Américains envers l’économie a légèrement repris en mai, gagnant près de 10 points après six mois d’affilée de chute de confiance. Selon les plus récents résultats de l’Indice RBC CASH (Consumer Attitudes and Spending by Household), les consommateurs aux États-Unis sont plus positifs par rapport à leurs perspectives économiques, mais s’inquiètent tout de même de leur sécurité d’emploi. Ainsi, l’Indice général RBC CASH a grimpé à 39,0 ce mois-ci, un gain par rapport au creux record de 29,5 en avril.

« Les consommateurs commencent à regarder par-delà le repli économique actuel, comme le démontre la hausse de leurs attentes par rapport au futur, souligne T.J. Marta, économiste et stratégiste, Revenu fixe, RBC Marchés des Capitaux. Le fait que la perception des Américains du marché du travail se soit affaiblie ne manque pas de constance avec le rebond de l’indice général, puisque le marché de travail tend à freiner le cycle économique.

L’indice RBC CASH est le résultat d’un sondage mensuel aux États-Unis sur les attitudes des consommateurs face à l’état actuel et futur des économies locales, des finances personnelles et de l’épargne ainsi que sur leur degré de confiance pour faire des investissements importants. Il comprend quatre sous-indices : l’indice RBC de la conjoncture, l’indice RBC des prévisions, l’indice RBC des investissements et l’indice RBC de l’emploi. Il a pour référence le niveau 100 qui lui a été attribué à sa création en janvier 2002. Les résultats se basent sur un échantillon national représentatif de 1 000 adultes américains sondés du 5 au 7 mai 2008 par la firme de recherche Ipsos Public Affairs. La marge d’erreur est de +/-3,1 %.

Voici les points saillants du sondage :

– Les perspectives économiques des consommateurs se sont améliorées ce mois-ci, l’indice RBC des prévisions ayant grimpé de plus de 24 points, quoique toujours dans le rouge après cinq mois consécutifs, avec -24,1. En ce moment, 32 % des Américains croient que leur économie locale faiblira dans un futur rapproché, en baisse par rapport à avril (38 %).

– L’indice RBC de la conjoncture a connu un léger gain à 57,4, comparativement au mois dernier (54,6). Cette montée de l’indice est entraînée par le sentiment plus positif des consommateurs face à l’état actuel de leurs finances personnelles : 30 % les ont évaluées comme étant fortes, contre 25 % en avril. Le sentiment envers l’état actuel de leur économie locale est demeuré inchangé en mai, 15 % des répondants l’évaluant comme étant forte, et 42 % comme étant faible, résultat comparable au 41 % du mois précédent.

– L’attitude des Américains envers l’investissement s’est légèrement améliorée en mai, augmentant l’indice RBC des investissements à 60,7, soit plus de quatre points au-dessus du creux record de 56,4 le mois précédent. Les consommateurs ont rapporté que le prochain mois sera un bon moment pour investir dans le marché des actions, stable à 27 %, contre 28 % en avril. La confiance dans l’investissement immobilier s’est aussi maintenue, 37 % des répondants pensant que les prochains 30 jours seraient un bon moment pour faire un achat immobilier, contre 38 % en avril.

– À 93,7, l’indice RBC de l’emploi a atteint son plus bas niveau depuis sa création en janvier 2002. La crainte d’une perte future d’emploi a augmenté en mai, le quart (26 %) des Américains indiquant une perte d’emploi possible dans les six prochains mois, soit plus que les 20 % du mois précédent. La confiance dans leur propre sécurité d’emploi a aussi glissé légèrement, passant de 28 % en avril à 27 % en mai.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000