A A A

Indice RBC CASH : Les attentes des Américains face à leur avenir financier sont en chute libre

14 avril 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le pessimisme des consommateurs américains continue de teinter la perception de leur avenir financier, selon les plus récents résultats de l’Indice RBC CASH (Consumer Attitudes and Spending by Household). Le sondage révèle que, même si les attitudes des Américains face à la conjoncture actuelle et aux investissements semblent se stabiliser, leur confiance dans leurs conditions financières personnelles futures continuent de faiblir. En conséquence, en avril, l’Indice général RBC CASH a atteint son plus bas niveau depuis sa création en 2002, avec 29,5, contre 33,1 en mars.

« La baisse générale observée dans les résultats du sondage indique un repli potentiel de la part les consommateurs et corrobore les soupçons de récession économique, déclare T.J. Marta, économiste et stratégiste, Revenu fixe, RBC Marchés des Capitaux. Chaque indice a atteint un creux record en avril, sauf l’indice de l’emploi, qui était moins de un point au-dessus de son pire niveau enregistré en 2003, lorsque l’économie montrait des signes baissiers alors qu’elle essayait de se rétablir de la récession de 2001. »

L’indice RBC CASH est le résultat d’un sondage mensuel aux États-Unis sur les attitudes des consommateurs face à l’état actuel et futur des économies locales, des finances personnelles et de l’épargne ainsi que sur leur degré de confiance pour faire des investissements importants. Il comprend quatre sous-indices : l’indice RBC de la conjoncture, l’indice RBC des prévisions, l’indice RBC des investissements et l’indice RBC de l’emploi. Il a pour référence le niveau 100 qui lui a été attribué à sa création en janvier 2002. Les résultats se basent sur un échantillon national représentatif de 1 005 adultes américains sondés du 7 au 9 avril 2008 par la firme de recherche Ipsos Public Affairs. La marge d’erreur est de +/-3,1 %.

Voici les points saillants du sondage :

– L’indice RBC des prévisions a diminué de près de sept points à -48,3, comparativement à -41,6 le mois dernier. Même si le repli de l’indice n’a pas été aussi précipité que celui de 34 points en mars, il fait état du pessimisme général des consommateurs face à un rétablissement rapide de l’économie. Ce déclin est renforcé par la négativité grandissante des attentes des consommateurs face à leurs finances personnelles. Ce mois-ci, un consommateur sur cinq (22 %) croit que ses finances personnelles faibliront d’ici six mois, en hausse de 15 % par rapport à mars.

– L’indice RBC de la conjoncture est resté stable à 54,6. Il atteignait 54,7 en mars. Encore une fois en avril, la vision négative des Américains sur l’état actuel de leur économie locale a largement dépassé leur vision positive : quatre sur dix (41 %) ont évalué leur économie locale comme faible et seulement 15 % l’ont évaluée comme forte. L’attitude envers l’état actuel des finances personnelles est restée la même, 25 % des consommateurs les percevant comme fortes, et 31 % comme faibles.

– L’opinion générale quant à l’investissement a aussi stagné ce mois-ci. L’indice RBC des investissements, de 56,7 en mars, se maintient actuellement à 56,4, un creux record depuis la création de l’indice. Les deux tiers des Américains (65 %) pensent que les prochains 30 jours seront un mauvais moment pour investir dans le marchés des actions, contre 67 % le mois dernier. Les consommateurs continuent aussi de se méfier des placements immobiliers, six Américains sur dix (60 %) considérant que le prochain mois sera un mauvais moment pour investir dans l’immobilier, contre 62 % en mars.

– La sécurité d’emploi continue de se détériorer ce mois-ci, entraînée par la hausse de l’expérience de perte personnelle d’emploi. L’indice RBC de l’emploi a atteint son plus bas niveau des quatre dernières années en avril. Il se fixe présentement à 97,0, en baisse de 99,2 le mois dernier. Quatre Américains sur dix (40 %) rapportent des pertes d’emploi dans leur cercle immédiat ce mois-ci, en hausse de 36 % en mars.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000