A A A
Établissements

ING Direct invite à changer d’ère bancaire

1er mai 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Pour se distancer de son image de banque limitée aux comptes d’épargne, ING Direct vient de lancer une campagne « explosive » qui communique son repositionnement.

La signature « C’est votre intérêt qui compte », qu’elle emploie depuis ses débuts en 1997, fait ainsi place à une invitation : « Changez d’ère bancaire ». L’objectif est de refléter l’évolution de son offre de services, qui comprend maintenant des REER, des CÉLI, des CPG, des fonds communs et des hypothèques.

Pour annoncer ce changement, une campagne télé incluant une aguiche a été mise en branle. Les deux publicités se déroulent sur la chanson Non, je ne regrette rien d’Édith Piaf. La plus longue montre des symboles liés aux banques « anciennes » (heures d’ouverture limitatives, stylos attachés au comptoir, etc.) exploser, les paroles collant particulièrement bien aux images. « Oubliez les banques d’autrefois », invite la pub, qui sera diffusée sur les ondes de TVA, Canal D, RDS et Séries+.

Au lieu du lion qui figurait dans son logo, on retrouve maintenant un bouton « Play », sur lequel appuie d’ailleurs une main en fin de message. John St. a conçu la campagne, sa première depuis l’obtention du compte en octobre dernier. Son affiliée AmoebaCorp signe la nouvelle identité visuelle. Pour l’adaptation en français, l’agence a eu recours aux services du concepteur-rédacteur Guillaume Blanchet, « qui a joué un rôle crucial dans le développement de la signature et qui nous a offert un point de vue québécois tout au long du processus », dit Ben Prout, directeur de comptes à l’agence.

« Le marché bancaire canadien est dominé par des fournisseurs traditionnels, dit le chef du marketing Andrew Zimakas. Ils sont respectés, mais peuvent parfois sembler rigides et complexes. Nous aimerions être perçu comme une bouffée d’air frais dans cette catégorie, et comme une entreprise qui se soucie de ses clients et de ses employés, avec un réel désir d’innover. »

D’autres publicités axées sur les produits seront dévoilées dans les semaines à venir.

Cet article a d’abord paru sur Marketing QC. Pour lire la version originale, cliquez ici.

Loading comments, please wait.